Un mot de la présidente

5 mai 2020

Un mot de la présidente

mardi 5 mai 2020

Bien chers collègues,

Un sentiment d’injustice et d’abandon, semble monter de la base, certainement dû à une multiplication d’annonces et dispositions contradictoires, alimenté par quelques réactions nocives et improductives !!

Suite aux déclarations du 1er ministre la semaine dernière ,confortés lors de la conférence téléphonique de ce matin, en présence des ministres de l’Economie, Agriculture, Travail, Sport, Tourisme, Développement durable, Transport et du président des régions de France …au sein de laquelle Bruno Lemaire, a affirmé :que le 11 MAI, toutes les activités commerciales reprennent (sauf bars et restaurants) « tous les marchés seront ouverts, cela va redevenir la norme,… en appliquant la jauge de distanciation entre les personnes au 11 mai . En cas de refus des maires, les préfets devront les inciter à ouvrir leurs marchés, en respectant la note méthodologique rédigée à cet effet, les modalités de réinstallation se feront en consultation avec la Fédération des Marchés de France. » :

Nous affirmons que, dès le 11 MAI 2020, toutes les entreprises alimentaires et manufacturées doivent pouvoir travailler dans le respect des mesures sanitaires indispensables à la santé publique !

De ce fait, la physionomie de nos marchés risque de connaitre quelques modifications, mais soyez assurés de l’investissement de vos représentants syndicaux aux côtés des maires pour faire valoir vos droits au travail dans les meilleures conditions possibles.

Une fiche travail, élaborée par nos soins, a été présentée aux ministères, afin de définir les mesures sanitaires à prendre pour chaque type de commerce. Elle sera adressée à l’ensemble de nos adhérents.

Sachant que la rigueur et l’application de ces mesures seront la garantie du maintien et de la survie des marchés, nous comptons absolument sur votre implication et votre esprit de solidarité  pour tous sortir vainqueur de cette terrible épreuve !

La grandeur d’un métier, C’est avant tout d’unir les hommes ! »

Antoine de Saint EXUPERY

 

Monique Rubin, présidente de la FNSCMF